PLAN WITH ME 2020

Si vous avez lu mon précédent article, vous savez que cette année je me suis fixée l’objectif de remplir mon planner quotidiennement et de tout mettre dedans pour qu’il me soit VRAIMENT utile.

Dans cet article, je vais donc vous présenter ma nouvelle façon de planifier efficacement tout en décorant un joli planner.

Pour cela, je vais comparer mon ancienne façon de procéder avec les changements que j’ai mis en place dès le début de cette année et qui, pour l’instant fonctionnent très bien pour moi.

PRÉSENTATION

Mes planners sont depuis quelques années des Happy Planner de la marque Me & My Big Ideas (MAMBI) au format Classic. C’est le format moyen (A5). Cette année, j’ai opté pour le Pastel Dreams daté de janvier à décembre 2020. Les pages hebdomadaires sont horizontales et les anneaux en plastique.

J’ai fais le choix de n’avoir qu’un seul planner et quand je dis que je souhaite tout mettre dedans, je veux dire vraiment tout : important ou moins important. En effet, même si c’est tentant d’en acheter plusieurs, cela ne fonctionne pas pour moi car j’ai déjà du mal à remplir correctement un Classic Happy Planner. De plus, j’aime bien avoir toutes les infos sous les yeux en même temps pour ne rien oublier. Mais encore une fois, c’est ce qui me convient à moi, cela peut être différent pour vous selon vos activités.


AVANT 2020

MA MÉTHODE

J’ai toujours adoré l’organisation et les planners. Malheureusement, jusqu’à cette année je n’arrivais pas à utiliser efficacement mon planner et à le remplir régulièrement tout au long de l’année. Il m’arrivait très souvent de le laisser de coté pendant quelques temps. Et il y a plein de raisons à cela.

Premièrement, lors de mon choix de planner, j’accordais jusqu’à présent plus d’importance à la couverture et au design des intercalaires qu’au format. Ainsi le « layout » journalier de mes précédents planners était vertical. La semaine était alors séparée en colonnes de 3 ou 4 jours par page. Avec le temps, je me suis rendue compte que ce format n’était pas très pratique pour moi car trop étroit.

Ensuite, mon ancienne façon de planifier consistait principalement à remplir la page mensuelle (quand j’arrivais à la remplir) et à inscrire simplement mes RDV sans rien ajouter de plus dans les pages hebdomadaires. C’était plutôt vide et assez moche même si cela restait pratique. Toutefois, de temps en temps, pour un événement par exemple, il m’arrivait de décorer une double page hebdomadaire autour de cet événement. Mais, c’était tout de même plutôt rare.

Ainsi, je trouvais vraiment dommage d’avoir investi environ 30€ dans un planner magnifique mais inutile. En 2020, avec mes bonnes résolutions à mettre en place, c’était l’occasion de changer aussi les choses à ce niveau là.

LES OBSTACLES À LA PLANIFICATION

Les principaux freins qui m’empêchaient de planifier efficacement étaient :

1 – Le manque de temps : J’ai deux enfants de 3 et 4 ans, je travaille à 100% en journée et mon homme est souvent en déplacement, ce qui fait que je n’ai que très peu de temps libre pour moi toute seule. En gros, ça arrive uniquement quand je pose des congés en semaine, lorsque mes 2 enfants sont chez les grands-parents ou qu’ils sont seuls avec mon conjoint. Il ne me restait alors que très peu de temps pour travailler sur mon planner. Une activité qui pourtant prend du temps et sur laquelle on a besoin de revenir souvent.

2 – Le besoin de lumière naturelle : En plus du temps très limité dont je disposais, je me suis mis une autre contrainte. Celle d’avoir une bonne lumière pour pouvoir bien voir ce que je fais et bien distinguer les différentes couleurs. Bref je n’aimais travailler qu’à la lumière du jour car à la lampe de bureau ou en fin de journée, les couleurs ne paraissent plus pareilles et c’était super désagréable de devoir forcer sur ses yeux.

3 – Mon perfectionnisme : Autre contrainte et certainement la plus importante, je suis très exigeante visuellement. J’ai un œil de lynx. Autrement dit, il arrivait que je passe un temps fou à trouver le sticker parfait ayant la bonne couleur, la forme parfaite pour telle occasion, allant à tel endroit, pour au final me rendre compte que ça n’était pas harmonieux avec le reste. Il fallait donc en trouver un autre, mais qui puisse aussi cacher le papier que j’avais déchiré en enlevant le 1er sticker. Et finalement ça n’allait pas non plus car ce n’était plus le sticker parfait. Bref, au final j’étais très insatisfaite du résultat et j’avais perdu beaucoup de mon temps si précieux.

4 – Mon écriture manuscrite : Cela va un peu avec mon perfectionniste mais j’aime les belles écritures. Je n’aime pas quand apparaît sur mes pages ou sur un sticker, une écriture qui penche, sur laquelle il a fallut repasser, qui dépasse du bord, etc.. Bref, même si j’aime bien mon écriture manuscrite, j’aime surtout quand les lettres ont une forme parfaite. J’ai bien essayé de ne mettre que des stickers de lettres à la place mais il est difficile de trouver des lettres aussi petites et de ne mettre que ça partout. C’est pas très pratique et surtout ça reviendrait vraiment cher.

5 – Le syndrome de la page blanche : Après tout ce temps perdu, il arrivait que je sois simplement découragée ou pas inspirée au moment de planifier. Surtout si en plus, je ne disposais que très peu de temps devant moi ou si je n’avais rien d’intéressant à noter dans mon planner.

Mon planner était donc rempli uniquement quand j’avais vraiment du temps libre, lorsque je ne me mettais pas la pression et lorsque j’étais inspirée. Ainsi, il y a eu des périodes où il est resté sur mon bureau sans être ouvert pendant des semaines entières voire des mois. Notamment lorsque j’avais aussi d’autres projets créatifs en cours comme les anniversaires des enfants ou Noël. C’est dommage car c’est justement dans ces moments là que j’ai le plus besoin d’être organisée et de tout noter.


MAINTENANT

LE FORMAT

Le planner Pastel Dreams que j’ai choisi cette année possède un « layout » horizontal et c’est réellement plus pratique pour moi et plus facile à décorer également (je ne suis plus contrainte par l’espace réduit des cases journalières).

LE BON MOMENT POUR PLANIFIER

J’ai modifié les moments où je “planifie”. Auparavant, il fallait qu’il y est une bonne lumière et que je sois relativement tranquille un bon moment. Autant dire qu’avec des enfants en bas-âge et rapprochés, ça n’arrivait pas souvent. Alors, je me suis adaptée sans changer mon emploi du temps. Désormais, je me consacre régulièrement à mon planner à différents moments de la journée. En effet, j’emmène mon planner et mes stickers books au travail et je planifie le midi pendant ma pause. Chez moi le soir, lorsque les enfants sont couchés, je m’installe à mon bureau avec une lampe LED qui reproduit la lumière naturelle. Le week-end lorsque les enfants sont sagement installés devant un Disney ou lorsqu’ils jouent ensemble dans la pièce d’à côté (sans se battre), j’arrive alors à avancer un peu. Chaque occasion est bonne à prendre, et plus je m’y consacre plus je vais vite les fois suivantes.

LES KITS À IMPRIMER

Lorsque j’entame une nouvelle semaine, je commence par établir un code couleur pour la semaine (2 couleurs + du noir). Cela peut être en fonction d’un kit que j’ai acheté ou d’un événement prévu, de la saison, d’une couleur ou d’un thème qui m’inspire à ce moment là par exemple.

Pour m’aider à trouver un thème pour chacune de mes semaines, j’ai cherché des kits à imprimer (printable) sur Etsy. Si vous avez une Silhouette, vous pouvez même créer vos propres stickers. Ma technique à moi, c’est d’imprimer les printables sur du papier autocollant A4 et ensuite de découper moi-même ce dont j’ai besoin. Je vous laisse les liens de deux shops que j’aime bien : BlushBerry Printable et Print Petticoat Bandit.

Ensuite, je sélectionne un ou plusieurs washi tapes ainsi que d’autres autocollants ou embellissements dans les mêmes tons que le code couleur. Tout devient alors plus facile et homogène pour peaufiner l’ensemble des pages.

LA TO-DO LIST

Je note à l’avance sur une To-Do List tout ce que j’ai de prévu dans ma semaine et tout ce qu’il ne faut pas que j’oublie. Au fur et à mesure de la semaine, je continue de noter aussi tout ce qui se passe sur cette liste. Ça peut être le temps, comment je me sens, les rdv, les trucs à ne pas oublier pour les enfants, ce que je compte faire pour ma page FB ou mon blog, ce que je fais de particulier au travail ou à la maison, les séries que je regarde, etc.

C’est un brouillon et en même temps c’est un fil conducteur pour planifier. Je n’oublie rien et cela me permet de penser à laisser de la place pour telle activité qui se rajoutera le week-end ou à trouver tel sticker restait dans mon matériel à la maison. Si j’ai vraiment beaucoup de choses dessus (+ que mon planner peut contenir), cette liste m’aide à sélectionner uniquement les + importantes à inscrire dans mon planner ou à l’inverse, si je n’ai pas grand chose cette semaine là, ça me permet de me rendre compte qu’il va falloir que je complète avec autre chose comme des fleurs par exemple.

LES ACCESSOIRES

J’ai désormais en ma possession 8 stickers books MAMBI et pour les 3 derniers que je viens d’acquérir avec ce planner, je me suis décidée pour la version « Taille Mini » qui s’adapte mieux au Layout Horizontal. Car l’un des inconvénients du format horizontal, c’est qu’il n’existe que très peu de stickers books au format horizontal. Pour ma part, je trouve ces stickers books très chers (20€) et donc je ne les achète que lorsqu’il y a des promos et uniquement ceux qui vont mettre utiles (couleurs pastels par exemple et dont le thème est raccord avec mes objectifs). Car faut pas déconner quand même, même s’ils sont toujours très beaux ça reste des autocollants !

Pour protéger les couvertures de mes planners, j’avais investi dans une couverture « snap-in hard cover » couleur mint. Elle me permet de trimbaler mon planner dans mon sac chaque jour sans abîmer les pages plastifiées et les protège également du soleil. Toujours pour la solidité, je me suis offert des anneaux métalliques arc-en-ciel pour remplacer ceux en plastique, j’attends simplement que ma commande arrive. Je possède aussi la perforatrice 9 trous mais elle ne m’est pas vraiment utile. Et pour finir, je me suis équipée de demi-feuilles « to-do list », d’intercalaires pochettes à insérer comme des pages de planner ainsi que des enveloppes et des washi tapes très fins.

LE LETTERING

Pour remédier à mon souci d’écriture manuscrite, je me suis mise au lettering. Cela consiste à écrire d’une jolie façon, un peu comme la calligraphie mais parfois en mixant les styles de police. Pour cela, je m’entraîne à reproduire les lettres de différentes styles d’écritures pour pouvoir ensuite insérer des mots ici et là dans mon planner, en variant les polices pour un rendu plus esthétique. Cela demande beaucoup de pratique mais ça me sera très utile, également dans mes autres activités créatives.

LISTE DE SUJETS À INSCRIRE DANS SON PLANNER

Si vous avez une vie relativement normale comme moi, il peut vous arriver de ne pas toujours avoir de quoi remplir votre planner à fond.

Voici une liste de 10 idées que vous pouvez noter pour agrémenter un peu plus vos pages :

  • RDV : travail, perso, enfants
  • Social : événements, sorties, activités, invitations
  • Enfants : école, garderie, cantine, centre aéré, médicaments
  • Réseaux sociaux : publication, écriture article, photos à prendre
  • Personnel : routine beauté, sport, perte de poids, menstruations
  • Livres à lire / Séries et Films à voir
  • Démarches administratives : facture à payer, formulaire à envoyer, dossier à monter.
  • Les journées internationales : Journée de la Terre, Scrapbooking Day, etc.
  • Citations positives et encourageantes
  • Humeur du jour / Météo

PAS DE PRESSION

Probablement la plus importante des bonnes résolutions à mettre en place : la zen attitude.

En effet, j’ai découvert qu’il n’était pas forcément important que ma semaine soit complètement prête avant même qu’elle démarre. Au contraire, de cette façon j’évite d’être frustrée car mes plans changent souvent en cours de semaine. Donc je planifie tout au long de la semaine, une heure ça et là. Des fois, je suis hyper productive en peu de temps, des fois non mais cela m’a permis d’avancer un peu et je gagnerai du temps la prochaine fois. J’applique ça aussi à ma vue mensuelle, que je décore au fil du temps, parfois même après coup. L’important c’est que le tout me plaise et que cela devienne de plus en plus facile.

Pareil avec les stickers, j’ai un sticker trop beau qui est dans le thème d’une semaine où rien d’important se passe ? Je ne le garde plus pour un truc « important », je l’ajoute et je rends la semaine plus intéressante ou simplement plus jolie. Et tanpis pour le sticker, il est mieux dans mon planner que dans le stickers book.

Et enfin, il se peut qu’il y est des semaines hyper fournies et d’autres un peu moins aussi en fonction de votre emploi du temps, et c’est très bien comme ça. C’est jolie aussi et ça change.


CONCLUSION

Écrire cet article m’a permis de réaliser et de mettre en place une façon différente de planifier et d’utiliser mon planner. Pour l’instant, elle fonctionne très bien pour moi.

J’espère que cela aura pu vous aider aussi si vous étiez un peu dans le même cas que moi. N’hésitez pas à partager vos conseils également qui pourront toujours m’être utile, car je rencontre encore quelques difficultés comme par exemple comment se renouveler chaque semaine ?

Et pour finir, je vous montre mes 3 premières semaines de l’année après la réception de mon planner :

Collection Carpe Diem + Free Printables Simple Stories

Une de mes résolutions pour l’année 2018 est d’utiliser plus mon Happy Planner.

J’utilisais jusqu’à présent des stickers provenant des Stickers Packs de Me & My Big Ideas, mais au final, j’en étais pas tellement satisfaite. Soit je ne les utilisais pas, soit le résultat ne me plaisait pas trop et je me retrouvais à les enlever, bref à les gacher. Sans parler du prix de ces packs!

logo_simplestories

J’ai décourvert récemment les stickers CarpeDiem de Simples Stories grâce à un groupe Facebook et je me suis apperçue qu’ils avaient l’air beaucoup plus variés et adaptés à mon utilisation, et surtout moins chers! Alors je me suis d’abord laissée tenter par les collections Good Vibes et Home en faisant une commande sur La Fabrik à Scrap  puis ensuite, j’ai commandé les collections Seasons et Fitness sur Blitsy où ces produits étaient encore disponibles.

En attendant de recevoir ma commande, j’ai fais une recherche pour trouver des idées de set up hivernal pour mon planner. Et je suis tombée sur un petit bijou :

Les free printables Simple Stories coordonnées aux collections Carpe Diem.

Ces free printables sont trop canons et on y retrouve presque chacune de leurs collections ! Ils ont même l’avantage d’être récents comme celui-ci qui correspond parfaitement à ce que je cherchais!

Collection Hiver Simple Stories

J’espère pouvoir vous montrer bientôt ces stickers et la décoration de mon planner, pour voir ça : suivez-moi sur Insta et sur la page FB de mon blog (liens dans la marge de droite).

Commande reçue 3 jours après pour la Fourmi Créative, voici mes impressions des collections Good Vibes et Home :

Puis une petite vidéo de la collection Fitness et ses valeurs ultra positives :

Et en photo les 12 mois de l’année de la collection Seasons:

Et voci mon set up de Janvier 2018 pour mon planner, largement inspiré des couleurs et du thème de la collection Good Vibes :

img_1622

Je crois que Simple Stories vient de devenir une de mes marques préférées ! Et vous, quelles sont vos marques ou collections préférées pour votre planner?

Abonnement à un kit d’embellissements

Je cherchais depuis un petit moment à m’abonner à une « box » de scrapbooking comme il existe déjà depuis longtemps pour les cosmétiques et tout un tas d’autres produits.

Malheureusement, je n’ai pas trouvé sur le marché français de box ou kit exclusivement dédiée au scrapbooking qui me convenait. En revanche, j’ai découvert grâce au magazine {entreARTistes} le « OHDEERME KIT », un kit d’embellissements proposé par Freckled Fawn, une marque américaine.

Bon, ce n’est pas vraiment une box car on sait à l’avance ce que l’on va recevoir mais ça y ressemble beaucoup! Le prix de ce « kit » est de $28 soit environ 25€ (tout dépend du taux du dollar par rapport à l’euro) frais de port compris ($6), ce qui est très raisonnable pour ce qu’il comprend.

En effet, on trouve dans le contenu d’un kit 8 à 10 embellissements en tout.

Chaque mois :

  • 1 pouch
  • 1 washi tape
  • des woodchips
  • des paper clips
  • des stickers

Puis selon les kits, on trouve divers embellissements tels que :

  • des badges,
  • des chipboards,
  • des éléments en résine / liège / feutrine,
  • des labels / tags,
  • des alphabets,
  • des enamels dots

J’ai craqué sur cette marque et me suis donc abonnée ! J’ai vraiment hâte de recevoir le premier kit. En plus, le thème du mois de mars 2014 colle parfaitement avec mon mini-album USA que je dois encore terminer avant de pouvoir vous faire découvrir ici en images!

Lien du site : Freckled Fawn

PS : Je reparle des kits de Freckled Fawn plus en détails dans cet article.

MarchReveal_1024x1024